En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à améliorer le fonctionnement du site et à réaliser des statistiques de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, veuillez consulter notre charte cookies

Guide des achats responsables en entreprise

Publié le 14/10/2020 dans la categorie Dossier

achats responsables

Propulsez votre entreprise dans l'ère de l'économie circulaire en développant ou en approfondissant votre stratégie d'achats responsables. Principes, méthodes, bénéfices, exemples... Recygo vous aide à y voir clair pour acheter et consommer durable !

           

Les achats responsables : qu'est-ce que c'est ?

Quand une entreprise développe sa politique de responsabilité sociétale (RSE), la fonction achats se retrouve en première ligne. Et pour cause : les achats pèsent pour 50 % du chiffre d'affaires des sociétés en France (1). Des ordinateurs aux produits d'hygiène, en passant par le papier d'impression, les achats responsables forment un puissant levier de développement durable.

Mais qu'entend-on par achats responsables ? Il s'agit des biens et services dont l'ensemble du cycle de vie se révèle plus respectueux de l'environnement, de l'humain et du tissu économique. Produits recyclés et recyclables, issus de circuits courts, fabriqués dans la région ou made in France, produits à faible impact environnemental, produits et services inscrits dans une logique d'économie circulaire... Les achats responsables concernent à peu près toutes les familles d'achats en entreprise.

L'approche en cycle de vie forme le noyau dur d'une bonne politique d'achats responsables. Les impacts environnementaux des produits et services que vous achetez doivent être analysés sur l'ensemble de leur cycle de vie, de la fabrication jusqu'à leur valorisation. La question du coût global devient déterminante. Votre richesse se calcule désormais aussi en ressources que vous avez permis de préserver !

 

Acheter des produits issus du recyclage 

Privilégier des produits recyclés ou issus du réemploi devient une priorité. Verre, aluminium, certains types de plastiques... Si vous pensez que ces matériaux sont de moins bonne qualité, ravalez vos préjugés. Leur qualité est la plupart du temps équivalente. Dans les bureaux, l'un des premiers matériaux recyclés auxquels on pense quand on cherche à booster les achats responsables est le papier. Chaque année en France, les employés du tertiaire consomment et jettent chaque année près de 1 million de tonnes de papier ! Il est tout à fait possible d'acheter aujourd'hui des ramettes de feuilles A4 100 % recyclées et d'excellente qualité. C'est juste une question de choix. D'après l'Agence de la transition écologie (Ademe), le recyclage du papier en France permettrait d'éviter chaque année l’émission de 390 000 tonnes de CO2 dans l'atmosphère, l'équivalent des rejets de 200 000 voitures... Des chiffres qui motivent !

 

Penser durée de vie de produit 

C'est l'un des grands objectifs des achats responsables : investir dans des produits à plus longue durée de vie. Acheter moins, acheter mieux. Tout cela va donc à l'encontre de la notion d'obsolescence programmée et du tout-jetable. Il vous faudra miser sur des biens de qualité, solides, résistants, réparables ou valorisables.

 

Penser recyclage du produit en fin de vie 

La fin de vie d'un produit ne doit en fait être que le début d'une nouvelle, un principe essentiel de l'économie circulaire ! À l'achat, le degré de réparabilité, de réemploi ou de recyclage du produit est désormais déterminant. Acheter des produits recyclés, c'est bien, mais un produit recyclé n'est pas toujours recyclable. L'idéal est donc de favoriser les biens contenant tout en partie de la matière recyclée et qui pourront, en fin de vie, être recyclés à leur tour. C'est le cas notamment des papiers et cartons qui peuvent, dans certains cas, se recycler jusqu'à 10 fois.

 

Acheter local 

Protection de la planète, protection de l'emploi local et du progrès social : ces exigences sont connectées. Consommer responsable au bureau, c’est aussi privilégier des produits français ou locaux, ou à défaut européens. D'abord parce que leur impact carbone sera moindre, mais aussi parce que vous renforcez un écosystème économique vertueux, en misant sur le tissu et le savoir-faire industriel ou humain local. Depuis l'explosion de l'épidémie de Covid-19, le made in France attire de plus en plus les acheteurs. La prise de conscience est bien réelle.

 

Quels sont les bénéfices pour l'entreprise ? 

Les avantages des achats responsables pour votre entreprise sont variés et parfois inattendus. Les principaux sont :

  • des actions concrètes pour l'environnement et l'emploi local
  • une valorisation de l'entreprise en interne et vis-à-vis des clients, fournisseurs et des talents potentiels
  • des économies sur le long terme et une maîtrise des coûts
  • une mise en conformité avec les réglementations sur l'économie circulaire en vigueur
  • un approvisionnement plus durable et sécurisé
  • un levier d'innovation

BANNER

Les référentiels pour acheter responsable en entreprise

Des labels, normes et certifications existent pour aider les entreprises à clarifier leurs engagements en matière d'achats responsables. On peut citer ici la norme ISO 20400, norme internationale créée en 2017 et visant à intégrer la RSE dans les processus d'achats. Impossible de ne pas mentionner en parallèle la norme française NF X50-135-1, qui décline les principes de la norme ISO 26000 relative à la RSE dans la fonction Achats

Au cas par cas, il existe bien sûr des référentiels et écolabels ciblés. Au rayon des papiers, les papiers dits responsables peuvent être identifiés grâce à des labels fiables. Parmi eux, l'Ecolabel européen (EU Ecolabel), qui interdit notamment le recours à des substances et mélanges dangereuses pour la santé et l’environnement lors de la fabrication, ou valorise des processus industriels moins gourmands en eau et en énergie. Il existe également le label allemand Ange Bleu (Blauer Engel), délivré par un jury indépendant.

Comme le rappelle la WWF (2), l'idéal consiste à investir dans un papier certifié à la fois par l'un de ces écolabels et le label FSC 100 % recyclé, lequel garantit un papier composé de 100 % de papier recyclé et avec au moins 85 % de fibres recyclées post-consommation.

 

8 étapes pour intégrer l'économie circulaire dans vos achats en entreprise

politique d'achats

Comment mettre en place une politique d'achats responsables dans votre entreprise ? Depuis le travail d'analyse en amont jusqu'à la mise en place d'actions, il convient de bâtir une stratégie échelonnée. Voici les étapes incontournables pour faire basculer votre organisation dans l'ère de l'économie circulaire !

 

Définir la stratégie d'achat et les objectifs prioritaires 

Adoptez des objectifs clairs, car d'eux découleront des actions, des process et des indicateurs et KPI mesurables. En somme, une stratégie d'achat. Pour y parvenir, vous aurez à analyser et évaluer vos familles d'achats : importance, structure de coût, vulnérabilité, incidence RSE, objectif pour l'impact global... D'autres priorités émergeront en parallèle, comme un besoin de sensibilisation, de formation du personnel, ou d'actions envers les fournisseurs. Le squelette de votre plan d'actions prend forme !

 

Convaincre et s'organiser en interne 

Consultez vos équipes avant d'arrêter votre stratégie. Votre communication en interne devra expliquer, mais aussi convaincre et motiver vos collaborateurs. S'il n'y a pas de sens et de conviction en interne, votre stratégie d'achats responsables risquerait de s'essouffler.

Pour porter votre vision, il est conseillé de nommer un ou une responsable des achats responsables. En parallèle, il peut être nécessaire de proposer des formations spécifiques à vos acheteurs sur toutes les dimensions de la RSE et des achats durables. Une organisation claire et comprise par tous est indispensable.

 

Analyser les besoins et passer de « la possession » à « l'usage » 

L'usage plutôt que la possession : cette approche est au cœur de l'économie de la fonctionnalité et des nouvelles stratégies d'achats responsables. En résumé, vous n'achetez plus un bien mais une valeur d'usage, dans une dynamique éco-responsable et souvent collaborative. L'analyse fine de vos besoins peut vous permettre d'identifier les biens et services où vous pourriez justement sortir de la logique de possession : parc automobile, matériel informatique, fournitures...

 

Privilégier l'éco-conception 

La logique de cycle de vie doit dominer votre nouvelle approche. Privilégiez désormais des produits éco-conçus, soit des biens qui ont nécessité moins d'énergie et de ressources naturelles tout au long de leur parcours. Enfin, l'éco-conception doit renforcer la notion d'upcycling (surcyclage). En d'autres termes, les matériaux utilisés doivent être faciles à réparer, démonter, réemployer ou recycler.

 

Bien gérer la fin de vie des produits achetés

Dans l'idéal, le recyclage doit être le dernier recours. Avant de recycler, on essaye donc de réemployer, et avant de réemployer, on cherche à réparer. Vous devez donc connaître en précision les possibilités et les filières spécialisées près de chez vous qui prendront en charge vos produits en panne ou en fin de (première) vie.

 

Intégrer les achats responsables à son cahier des charges 

En tant qu'acheteur, il est indispensable d'intégrer vos critères et exigences RSE dans vos cahiers des charges, appels d'offres et autres clauses de contrats. Vous pouvez pondérer ces critères de responsabilité sociétale pour qu'ils deviennent déterminants lors du choix des fournisseurs, dont la sélection sera facilitée grâce aux référentiels, certifications et labellisations environnementales reconnus.

 

S'assurer de l'efficacité des projets circulaires en entreprise

Mesurer l’efficacité des actions RSE n'est pas toujours simple. Déterminer des indicateurs reconnus, cohérents et compris est donc capital, tout comme la production de reportings achats responsables réguliers. L'intérêt est multiple : ces évaluations vous permettent de communiquer en interne comme en externe autour de votre politique d'économie circulaire, d'apporter des éléments factuels à votre reporting extra-financier RSE, d'identifier le chemin qu'il vous reste à parcourir et d'améliorer ou réajuster votre stratégie.

banner

Un exemple de démarche d'achats circulaires chez Cémoi 

cémoi

Connu pour son engagement en faveur d'une production plus durable et respectueuse de l'environnement, le groupe chocolatier français Cémoi développe une ambitieuse stratégie d'achats responsables. L'entreprise, qui a choisi Recygo pour démultiplier ses performances de collecte et de tri des papiers et déchets de bureau, a notamment décidé d'éradiquer le plastique de son siège social. En achetant des fontaines à eau, des mugs lavables ou des gobelets en carton pour les visiteurs, le chocolatier consolide un peu encore son édifice RSE.

Cémoi s'est déjà fixé comme objectif d'atteindre 100 % de fournisseurs de cacao engagés dans le respect de sa charte RSE, 100 % d'achats de matière grasse végétale certifiée durable ou encore 100 % d'emballages recyclables (3), réutilisables ou compostables pour les produits fabriqués en France. Et ce n'est qu'une facette du vaste plan d'actions du groupe ! Un exemple inspirant.

banner

Sources :

  1. Ademe: https://www.ademe.fr/entreprises-monde-agricole/organiser-demarche- environnementale/dossier/optimiser-achats/achats-responsables
  2. WWF : https://www.wwf.fr/sites/default/files/doc-2017-07/15_guide_classification_des_papiers_graphiques_vendus_en_france_.pdf
  3. Cémoi, la politique RSE : https://group.cemoi.fr/rse

Comment faire rimer recyclage avec sécurité ?


Téléchargez le livre blanc RECYGO x HAAS Avocats

Autres articles "similaires"

Covid-19 et recyclage : l'économie circulaire est plus que jamais une priorité

29 juillet 2020

Si le confinement lié au Covid-19 a chamboulé la filière du recyclage, l'activité a depuis repris son cours normal. Dans les mois à venir, les entreprises et les acteurs de l'économie circulaire, comme Recygo et ses partenaires, sont appelés à jouer un rôle majeur pour répondre à l'urgence climatique.

Entreprise éco-responsable : comment et pourquoi mettre en place une démarche RSE ?

21 février 2020

Les démarches RSE ont nettement évoluées. Au départ, la notion de RSE se limitait à restreindre son empreinte carbone. Aujourd’hui, certaines entreprises ont su se démarquer en s'impliquant davantage dans la RSE : l'éthique comme boussole, l’engagement en faveur de l’éducation et l'inclusion financière des jeunes dans les pays en développement, le devoir de la transparence quant aux placements de produits financiers et dans l’empowerment des consommateurs. Découvrez comment mettre en place une démarche RSE dans votre entreprise !

Nos autres solutions

tri et recyclage

TRI & RECYCLAGE

DE DÉCHETS DE BUREAU

Des solutions pour tous les bureaux

Choisir sa solution
papiers confidentiels

Papiers confidentiels

Solutions pour sécuriser vos données (conforme RGPD).

Choisir sa solution
Broyer et recycler des papiers confidentiels

Destruction

d'archives confidentielles

À partir de 195€.

Choisir sa solution
Désarchivage de documents confidentiels et non confidentiels

Désarchivage

tous volumes d'archives

À partir de 150€.

Choisir sa solution
Recycler ses déchets electriques et electroniques

DEEE

Recyclage et sécurité pour vos équipements bureautiques

A partir de 288€

Demander un devis

Contactez-nous
ou demandez votre devis personnalisé

Pour nous appeler: 01 73 28 40 30
01 73 28 40 30
contactez-nous