Espaces publics & ERP : comment choisir son mobilier de tri ?

Publié le 17/08/2022 dans la categorie Dossier

espace public & ERP

Le tri sélectif devient obligatoire dans les lieux publics et les établissements recevant du public. Mais entre zones couvertes et extérieures, et selon les caractéristiques de chaque activité, comment identifier des bacs, poubelles ou stations de tri sélectif adaptés à l’usage ? Notre guide complet.

Enjeux et règlementation du tri sélectif dans les ERP

dechets espaces publics

Si le tri sélectif s’impose au fil des lois dans les foyers et les entreprises, il a pu prendre du retard dans certains lieux publics et établissements recevant du public (ERP). Pourtant, depuis quelques années, les autorités européennes et françaises affichent un même objectif : généraliser le tri à la source, partout, pour augmenter les performances de valorisation des matières recyclables.

Car la marge de progression est encore importante. Selon Citeo, 51 % des Françaises et Français ont trié systématiquement tous leurs emballages en 2021. En parallèle, 300 000 tonnes d'emballages ménagers sont jetées ou triées chaque année « hors foyer », autrement dit dans l’espace public et les établissements recevant du public. Les autorités se sont justement fixées pour mission d’assurer la « continuité du geste de tri » partout sur le territoire. Si la prévention et la pédagogie sont essentielles pour banaliser le geste de tri, l’installation de poubelles et bacs de tri sélectif dans les lieux publics et les ERP est donc appelée à se généraliser, les dernières lois ayant renforcé les obligations en ce sens.

Que dit la loi AGEC ?

En 2015, la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTEC) avait permis de franchir un pas important en généralisant l’obligation du tri sélectif à la source dans les entreprises, administrations et les foyers, mais aussi en précisant le périmètre du tri avec le fameux décret « 5 flux » (papier/carton, métal, plastique, verre et bois).En 2015, la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTEC) avait permis de franchir un pas important en généralisant l’obligation du tri sélectif à la source dans les entreprises, administrations et les foyers, mais aussi en précisant le périmètre du tri avec le fameux décret « 5 flux » (papier/carton, métal, plastique, verre et bois).

banner

La loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire, souvent appelée loi LGEC, va plus loin. Avec elle, tous les établissements recevant du public sont désormais tenus d’organiser une collecte séparée des déchets pour leur personnel et leurs clients ou usagers. La loi ne laisse plus de place à l’ambiguïté : tout ERP doit installer des dispositifs (poubelles, bacs, contenants…) de tri sélectif pour les emballages ménagers en plastique, acier, aluminium, papier ou carton, et aussi les biodéchets, sujet particulièrement important en restauration.

Courant 2020, plusieurs décrets ont permis de codifier et préciser les contours de la nouvelle loi :

  • Le décret du 16 juillet, publié au Journal officiel du 18 juillet 2020, a rendu obligatoire le tri des déchets « 5 flux » dans les établissements recevant du public (ERP).
  • Le décret n° 2020-1758 du 29 décembre 2020 a ensuite précisé que la collecte séparée des déchets d’emballages ménagers devenait obligatoire pour tout ERP produisant plus de 1100 litres de déchets par semaine, tous déchets confondus.

Que risquent les ERP qui ne se conformeraient pas à la loi sur le tri sélectif ?  Les textes prévoient une amende de 750 € maximum pour l’exploitant (personne physique) et jusqu’à 3750 € si l’exploitant est une personne morale.

Enfin, la loi AGEC rendra obligatoire le tri sélectif à partir du 1er janvier 2025 dans tout l’espace public : places, rues, parcs et jardins, plages… Les corbeilles et poubelles de rue sans flux de tri seront donc bannies à cette date. De nombreuses collectivités n’ont pas attendu 2025 et commencent déjà à mettre en place des poubelles de tri 2 ou 3 flux dans les lieux publics dont elles ont la charge.  

banner

Comment choisir son mobilier de tri ?

Avec le renforcement de la loi, les collectivités et établissements recevant du public sont lancés dans une course à la modernisation et au renouvellement de leurs parcs de poubelles et bacs de tri. Mais comment s’y retrouver dans l’offre actuelle ? Quels sont les critères à prendre en compte en priorité ? Tour d’horizon.

tri sélectif plages

Les types de contenants disponibles

Les corbeilles ou poubelles de tri installées dans les lieux publics et les ERP doivent répondre à des caractéristiques précises. Et pour cause, elles sont très utilisées et peuvent subir les aléas climatiques.

Elles doivent donc être :

  • Adaptées à l’usage de masse (robustes) ;
  • Dotées de la signalétique et du code couleur associés aux flux de tri ;
  • Sécurisées, notamment dans le contexte de plan Vigipirate ;
  • Résistantes aux conditions climatiques en cas de poubelles de tri extérieures.

Il existe de nombreux types de bacs, poubelles ou corbeilles de tri pour les lieux publics et les ERP, avec des variations selon les usages. Cela va de simples supports de sacs poubelles jusqu’à des corbeilles de ville extérieures au design haut de gamme, en bois, métal ou plastique. Vous pouvez opter pour des bacs de tri deux ou trois flux intégrés.

En général, les poubelles de tri présentent des ouvertures adaptées au type de déchets en présence, afin de limiter les erreurs et de simplifier le geste de tri. Quant à la contenance, les poubelles de tri dans les lieux publics varient entre 30 et 110 litres selon le modèle choisi. Privilégiez les grands volumes pour les lieux à fort passage.

Enfin, tous les bacs ou corbeilles de tri sélectif dans les ERP ou sur la voie publique doivent partager une même signalétique et un même code couleur. Il est convenu de se référer aux recommandations de l'Agence de la transition écologique (Ademe). Au 31 décembre 2022, toutes les poubelles de tri devront présenter le logo « Tri Man » et le code couleur suivant :

  • Jaune : plastiques, papiers et cartons, et métal
  • Blanc : verre
  • Marron : restes alimentaires
  • Vert : déchets ménagers non-recyclables

banner

Adapter le mobilier en fonction du lieu

Qu’il s’agisse d’une plage, d’une gare ou encore d’un établissement de restauration rapide, il est indispensable d’adapter les poubelles de tri sélectif selon les lieux.

Les poubelles de tri dans l'espace public

poubelle de tri rues

De quels lieux parle-t-on ? Des rues, places, parcs, squares et jardins, plages ou lieux de promenade…

Les poubelles de tri dans les lieux publics extérieurs, comme des corbeilles de rue, doivent être résistantes et répondre à des exigences de sécurité élevées. Elles sont généralement en acier voire en béton. On trouvera des modèles « bi flux », « tri flux » (et même à quatre flux dans certains cas), comme de vraies petites stations de tri conçues pour l’espace public. Dans certains cas, elles disposent de cendriers intégrés sur le dessus ou le côté.

Il est primordial que ces équipements ne dénaturent pas le paysage. L’aspect esthétique est donc un critère important. Il existe, par exemple, des bacs de tri sélectif pour lieux publics au design travaillé. Certains possèdent même une structure bois.

Autre point important : la résistance aux intempéries. Les poubelles de tri dans les lieux publics extérieurs doivent pouvoir résister au vent et à la pluie. Pour des événements ponctuels dans l’espace public, comme un festival ou un rassemblement, il est possible de déployer des poubelles de tri provisoires, grâce à des supports de sac mobiles.

banner

Les poubelles de tri dans les ERP

tri en gare

De quels lieux parle-t-on ? Des écoles, lycées, universités, musées, parcs d’attractions, cinémas, théâtres, stades, salles de concerts, centres commerciaux, hôpitaux, administrations publiques, gares, ports, aéroports, etc.

Il s’agit de lieux accessibles au public et généralement couverts. Les corbeilles et poubelles de tri sont peu ou pas exposées aux conditions climatiques. Il est nécessaire d’adapter leur nombre et leur contenance à l’importance des flux humains et des usages. Par exemple, des usagers de cinémas ou des voyageurs dans une gare sont plus susceptibles de jeter des emballages que les visiteurs d’un musée. Les stations de tri, à deux ou trois flux, sont particulièrement adaptées.

banner

Les poubelles et tables de tri dans les lieux de restauration

table debarrassage

De quels lieux parle-t-on ? Des établissements de restauration rapide, cafétérias, snacks ou sandwicheries, où les clients jettent eux-mêmes leurs déchets à la fin du repas.

Ces lieux de restauration rapide sont particulièrement ciblés par les nouvelles lois sur le tri sélectif dans les ERP. Et pour cause, le tri a pu avoir du mal à s’y généraliser. Résultat, trop de clients jettent encore tout le contenu du plateau dans une seule poubelle.

La spécificité de ce type de lieux de restauration est la présence de restes alimentaires, des biodéchets. Les nouvelles règlementations incitent à créer un flux pour ces matières organiques, au moins quand elles sont compostables (d’origine végétale). Dans certains cas, on trouve même les deux flux séparés : restes alimentaires compostables (signalétique : couleur marron) et restes alimentaires non-compostables.

En restauration, les tables de tri, appelées aussi tables de débarrassage, prennent généralement la forme de meubles de tri dotés d’un dépose-plateau intégré. Il est également essentiel que la signalétique soit claire pour éviter les files d’attente et les erreurs de tri !

banner

Fabrication et provenance

fabrication contenants tri

Le tri sélectif est un geste clé pour le développement durable. Choisir des poubelles et bacs de tri qui, eux-mêmes, possèdent une empreinte environnementale réduite a du sens. Pour assurer cette cohérence, et respecter les objectifs de RSE (responsabilité sociétale des entreprises), il est donc vivement recommandé d’opter pour des poubelles de tri composées au maximum de matières recyclées et/ou recyclable, mais aussi produites en France.

Bonne nouvelle : cela existe ! Recygo propose, par exemple, une très large gamme de poubelles de tri pour lieux publics et ERP en acier recyclable (une matière recommandée pour sa durabilité, notamment en extérieur) ou composés d’éléments de plastique recyclé. Ces produits sont également fabriqués en France.

banner

Tri sélectif dans les espaces publics : RECYGO vous accompagne !

Dans les rues, parcs, écoles, établissements de santé, lieux culturels... proposez la collecte sélective de vos déchets grâce au mobilier de tri de RECYGO ! Grâce à notre savoir-faire, nous avons sélectionné des poubelles de tri adaptées à tous les espaces et fabriquées en France !

banner


Recygo livre blanc

Comment faire rimer recyclage avec sécurité ?


Téléchargez le livre blanc RECYGO x HAAS Avocats

Autres articles "similaires"

Rencontre avec le groupe Valois emballages : fabricant de nos contenants de tri 100% recyclés

21 avril 2021

Partenaire historique, le groupe Valois emballages fabrique nos contenants de tri en carton 100% recyclé et 100% recyclable depuis la création de RECYGO. Pour vous présenter notre démarche commune, nous sommes allés à la rencontre de Laurent Maillard, Président du groupe.

Parution de la loi contre le gaspillage et en faveur de l'économie circulaire !

24 février 2020

Si tout se passe comme prévu, en 2040, les plastiques à usage unique auront totalement disparu en France. Voilà l'un des nombreux objectifs défendus par la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire du 10 février 2020. Enjeux, ambitions, mesures concrètes, calendrier... Recygo vous explique tout.

Contactez-nous
ou demandez votre devis personnalisé

Pour nous appeler: 01 73 28 40 30
Prix d'un appel local