Pollution numérique : savez-vous réellement ce qui pollue le plus sur Internet ?

Publié le 04/12/2023 dans la categorie Actu

Pollution numérique sur Internet

Qu'est-ce que la pollution numérique ?

 

La pollution numérique désigne l'ensemble des émissions de gaz à effet de serre et des déchets électroniques produits par les activités en ligne. Toutes les interactions (clicks, like…) comptent et ont un impact sur l’environnement.

Ces dernières années, avec une hausse de la consommation en ligne, la pollution numérique a considérablement augmenté. D’après un rapport*, en 2025, le secteur du numérique serait responsable de 8% des émissions de gaz à effet de serre mondiales.

Cette pollution contribue de manière significative au changement climatique.

 

Les principales sources de pollution numérique

 

Il existe diverses sources de pollution numériques, mais voici les principales :

  • Data Centers : ce sont des infrastructures indispensables pour le fonctionnement d'Internet, qui stockent l’ensemble des données. Cependant, leur consommation énergétique est massive, notamment à cause de leur refroidissement qui nécessite beaucoup d'énergie. Selon certaines estimations, la consommation des data centers représenterait entre 2 et 3 % de la consommation électrique mondiale.
  • Surcharge de mails : les milliards d'e-mails envoyés chaque jour génèrent des émissions de CO2. Grâce au simulateur de l’ADEME*, on peut voir l’impact des mails, avec ou sans pièce-jointe, sur l’environnement ainsi que ce que ça représente en kilomètres en voiture, en fabrication de t-shirts et même en repas avec du bœuf.
  • L'utilisation des réseaux sociaux : ils sont devenus omniprésents, et sans déroger à la règle leur fonctionnement nécessite des serveurs conséquents. La consommation croissante de vidéos en ligne engendre une importante consommation d'énergie pour stocker et diffuser ces contenus, sans compter les interactions sur chacune d’entre elles.
  • Équipements numériques : la fabrication ainsi que l’utilisation des équipements numériques, comme les smartphones, tablettes, ordinateurs, etc., génèrent d’importantes émissions de gaz à effet de serre et à terme, des déchets électroniques. D’après l’OIT*, chaque année, près de 50 millions de tonnes de déchets électroniques sont générés.

Conseils et actions pour réduire la pollution numérique

 

Au vu de l’impact environnemental du secteur du numérique, il est important d’adopter certaines actions afin de réduire, à long terme, la pollution.

Voici 5 conseils pour réduire votre impact :

Privilégier d’autres moyens de communication que le mail

 

Comme évoqué précédemment, l’envoi de nombreux mails pollue énormément. Si cela est possible, privilégier d’autres moyens de communication comme le téléphone peut être la solution.
De plus, si le mail ne peut être remplacé, quelques gestes simples peuvent servir à en limiter l’impact : par exemple ne pas répondre à tout le monde, mais seulement à la personne concernée.

Opter pour des produits reconditionnés

 

Bien qu’il faudrait éviter de changer régulièrement d’équipements électroniques, certaines fois, c’est nécessaire. Dans ces cas-là, choisir des produits reconditionnés est la solution. Leur impact énergétique est moindre puisqu’ils n’ont pas de nouveau eu un coût énergétique dû à leur fabrication. Ceci permet aussi de réduire la quantité de déchets électroniques.

Afin de permettre une seconde vie à nos appareils, il est important de les recycler vos DEEE auprès des opérateurs téléphoniques par exemple. Ils peuvent être recyclés jusqu’à 80%, ce qui n’est pas négligeable.

Développer un site web éco-conçu

L’éco-conception web est de plus en plus répandue. Elle consiste à prendre en compte les enjeux environnementaux dans le développement d’un site internet. De nombreuses actions existent pour éco-concevoir un site : choisir des polices répandues ainsi qu’un hébergeur fonctionnant avec des énergies renouvelables, limiter l’utilisation de vidéos…

En plus de réduire la consommation énergétique, cette technique permet un chargement plus rapide des pages : un élément essentiel dans l’expérience utilisateur d’un site.

Réduire l’empreinte de la consommation de vidéos

 

Les vidéos présentent sur les réseaux sociaux ou encore sur les services VoD, consomment énormément. Choisir une résolution inférieure, les regarder en Wi-Fi et désactiver la lecture automatique peuvent être des solutions afin d’en réduire l’impact.

 

Sensibiliser les entreprises

 

Les entreprises sont souvent les premiers acteurs, il est donc important de les sensibiliser afin qu’ils puissent réduire leur empreinte carbone et ainsi montrer l’exemple. De nombreuses actions et choix s’offrent à elles, mais faudrait-il déjà en avoir conscience et savoir où commencer.

Des entreprises proposent des actions de formation en RSE afin de permettre aux entreprises, entre autres, d’initier leur démarche.

Réglementations actuelles du marché du numérique

Les principales réglementations en France concernant le marché du numérique et son impact sont les lois AGEC* (Anti-Gaspillage pour une Économie Circulaire) et REEN (Réduction de l'Empreinte Environnementale du Numérique). Ces lois cherchent à mettre en place une économie circulaire en réduisant la production de déchets électroniques et en incitant les entreprises à adopter des pratiques plus durables sur Internet.

https://theshiftproject.org/article/pour-une-sobriete-numerique-rapport-shift/

https://impactco2.fr/usagenumerique

https://www.ilo.org/global/about-the-ilo/newsroom/news/WCMS_666220/lang--fr/index.htm


Recygo livre blanc

Comment faire rimer recyclage avec sécurité ?


Téléchargez le livre blanc RECYGO x HAAS Avocats

Autres articles "similaires"

Contactez-nous
ou demandez votre devis personnalisé

Pour nous appeler: 01 73 28 40 30
Prix d'un appel local