Comment mettre en place le tri sélectif dans les bureaux d’une entreprise ? La méthode RECYGO

Le tri et la valorisation des déchets de bureau sont encore trop peu développés en France, avec des résultats bien inférieurs à ceux obtenus par le tri des papiers et des emballages au sein des foyers. Au bureaux, seuls 20% des papiers, 2% des emballages boissons et 1% seulement des gobelets seraient triés et réellement recyclés.

Pourquoi trions-nous moins bien au bureau qu’à la maison ? De nombreuses raisons sont invoquées par les employés : absence de dispositif de tri, mauvaise compréhension des consignes ou encore doutes sur l’utilité du tri à la source : « ça ne sert à rien, tout est mélangé après ».

Notre ambition : rendre le tri au bureau accessible à tous, et aussi simple, aussi naturel que le tri « à la maison ».

Quels sont les objectifs du tri sélectif en entreprise?

Le tri sélectif est effectué par les producteurs de déchets eux-mêmes : il s’agit tout simplement, au moment de se débarrasser d’un objet, de le déposer dans un contenant de tri approprié plutôt que dans une poubelle ou tous les déchets seraient mélangés.

Ce geste simple permet un pré-tri des déchets qui va rendre possible leur collecte séparative et leur recyclage.

C’est exactement comme à la maison : le fait d’isoler les emballages dans le bac de tri permet leur prise en charge par un centre de tri et in fine leur recyclage.

Quelles solutions mettre en œuvre pour le tri, la collecte et le recyclage des déchets?

Une solution en 4 points pour boucler la boucle, du geste de jeter jusqu’au recyclage :

  • un dispositif de tri à la source à disposition des utilisateurs : des poubelles de tri bien placées, en nombre suffisant et faciles à utiliser
  • des collectes internes maitrisées, pour préserver le tri effectué par les collaborateurs (sur les grands sites au sein desquels les contenants de tri sélectif doivent être vidés dans des contenants d’entreposage et de collecte plus grands, en bas d’immeuble)
  • une prise en charge par des centres de tri et de valorisation agréés et performants, au plus proche du lieu de collecte,
  • un accompagnement des collaborateurs, au lancement et dans la durée.

Comment inciter au tri dans les bureaux ?

Au bureau, chacun est amené à produire des déchets : chaque collaborateur, chaque visiteur a un rôle à jouer dans le tri des différentes matières. L’enjeu pour réussir une démarche de tri au bureau est bien l’implication, dans la durée, de l’ensemble des personnes.

Notre conviction chez Recygo : le bon geste de tri doit tout simplement être plus facile à réaliser que le « mauvais » ! Pour y parvenir, il suffit d’appliquer quelques principes simples :

  • Au bureau, chacun est amené à produire des déchets : chaque collaborateur, chaque visiteur a un rôle à jouer dans le tri des différentes matières. L’enjeu pour réussir une démarche de tri au bureau est bien l’implication, dans la durée, de l’ensemble des personnes.
  1. A proximité du bureau, ou du photocopieur pour les contenants de tri du papier,
  2. Dans les espaces de pause, de détente, pour les emballages de boissons.
  • Proposer des contenants dont les orifices, les couleurs, contribuent à guider intuitivement le geste de tri,
  • Maintenir des contenants pour les déchets qui ne se recyclent pas encore, pour éviter de contaminer les déchets triés par des erreurs de tri.
  • Impliquer autant que possible les équipes dans la mise en place et les évolutions du dispositif de tri.

Comment choisir les poubelles de tri sélectif ?

Le premier critère de choix d’une poubelle de tri sélectif est sa capacité à guider l’utilisateur au moment où il doit jeter un objet : la consigne de tri doit être clairement indiquée sur le contenant, de manière aussi lisible que possible pour ne pas prêter à interprétation.

Quels contenants pour bien trier les papiers de bureaux ?

Au bureau, 80% des déchets produits sont des papiers : leur bon tri, par tous, est donc essentiel pour la réussite d’une démarche de tri sélectif. Il existe deux grands types de dispositif pour trier les papiers :

  • Le contenant individuel, disposé sur ou sous le bureau de chacun
  • Les bornes d’apport volontaire, disponibles dans les espaces communs.

L’apport volontaire présente l’avantage de limiter les points de collecte par l’entreprise de ménage, ce qui peut générer des économies sur le budget propreté.

Le contenant individuel, lui, favorise l’adoption et l’engagement des collaborateurs dans la durée, car recevoir un contenant de tri personnel est à la fois valorisant et responsabilisant.

La recommandation de RECYGO : mixer les deux dispositifs, en dotant chaque collaborateur d’une écobelle personnelle et en lui demandant de la vider lui-même, une à deux fois par mois, directement dans les bacs de collecte. Une manière de concilier confort et responsabilité, et donc de favoriser l’engagement.

Sur les plus grands sites, ce vidage peut être réalisé dans des bornes de regroupement, ces seules bornes de regroupement étant ensuite vidées par l’entreprise de propreté.

Quels codes couleurs pour les poubelles de tri sélectif ?

Des contenants de couleur différente en fonction du déchet à trier contribuent à simplifier le geste de tri, d’autant plus si les couleurs des poubelles de tri du bureau sont les mêmes que celles des bacs de sa maison ou de son immeuble !

En France, les collectivités utilisent en majorité les couleurs suivantes pour différencier les bacs de tri des déchets ménagers :

  • Jaune pour les emballages : bouteilles et flacons plastique,
  • Bleu pour le carton et/ou le papier,
  • Vert pour les bouteilles en verre
  • Gris ou noir pour les déchets non recyclables.

Recygo vous propose des solutions adaptées en fonction de vos besoins

Toutes les solutions proposées par RECYGO incluent ou proposent en option la fourniture de contenants de tri adaptés, ainsi qu’un accompagnement pour bien les utiliser : découvrez la vôtre !

01 73 28 40 30
contactez-nous